Chtivoyageur.fr » Maison » Alarmes sonores : que dit la législation ?

Alarmes sonores : que dit la législation ?

Avoir un système sonore pour dissuader les malfaiteurs est une excellente idée sur laquelle il faut être vigilant : la loi. Parce qu’en France, il y a une loi pour, presque, tout. C’est pourquoi nous voulons être attentifs avec vous sur ce point-là pour vous prévenir et vous mettre en garde face à cet outil. Pour avoir des informations claires, nous avons pris contact avec un revendeur d’alarme maison et de sirène pour le grand public.

Alarmes sonores : que dit la législation ?

La réglementation en cours pour les sirènes d’alarmes sonores

Elle est particulièrement précise afin d’être le plus efficace possible. C’est une loi qu’il convient d’être au courant avant d’effectuer un achat quelconque. A l’heure actuelle, voilà ce qu’il en est concernant les systèmes d’alarme sonore en extérieur :

  • Les conditions sont fixées par les municipalités et les préfectures. C’est ces organismes qui vont fixer le niveau maximal autorisé pour le hurleur. De manière générale, en France, la moyenne est de 105dB.
  • La durée maximale du fonctionnement ne doit pas excéder les 3 minutes. Sans quoi, il devient vite compliqué pour le voisinage de vivre en toute tranquillité.
  • En cas d’abus, vous pourrez faire l’objet d’une amende pour troubles de la tranquillité publique.

A cela s’ajoute le fait que les fabricants doivent être très au courant de ces normes, sans quoi vous pourrez leur adresser un procès-verbal. Le déclenchement intempestif peut également amener à une vérification de l’équipement. Le choix du fabricant sera une étape importante, alors n’hésitez pas à prendre le temps qu’il faut.

Des chtis articles :